Rechercher

Avis sur les couches lavables d'occasion

Mis à jour : oct. 31

Encore plus écologique et économique ? Oui, les couches lavables d'occasion peuvent être une bonne manière de s'équiper à moindre coût, et de faire un geste supplémentaire pour la planète ! Mais, il faut veiller à plusieurs choses.



Questionner le vendeur sur leur utilisation précédente, à combien d'enfants ont-elles servies, de quand datent-elles ect.


Pourquoi ? Car, comme tout, les couches lavables s'usent, notamment au niveau des élastiques, qui jouent un rôle anti-fuites, mais aussi au niveau du "PUL", la matière qui les rend étanche, qui peut être craquelé ou troué, par une utilisation intensive, un mauvais entretien, un stockage trop long (notamment pour les élastiques, qui ensuite se rigidifient et craquent), ect...



Se renseigner sur la manière dont les vendeurs lavaient ces couches.


En effet, comme expliqué dans cet article, les couches lavables seront sans doute le linge le plus sale que vous entretiendrez, donc il convient de le faire de la bonne manière.

Sinon, vous devrez investir pas mal de temps et un peu d'argent à les remettre en état, en les "décrassant" (voir cet article pour comprendre le décrassage).





Cette photo a été réalisée sans trucages !


Elle provient d'un décrassage réalisé après un achat de couches lavables d'occasions, visiblement entretenues avec des produits inadéquats et/ou une mauvaise routine de lavage.





Auriez vous eu envie de mettre ces couches sur les fesses de votre bébé ? Moi non !!


Il faut alors se lancer dans un processus simple, mais relativement long pour les remettre en état, et pouvoir les faire porter à un bébé. Nous y venons ci dessous.



Les étapes clés à suivre lorsque vous achetez des couches lavables d'occasion, et ce peu importe leur état, il en va des règles d'hygiène et de santé de votre bébé


1. Laver vos achats avec le processus de lavage que nous conseillons et une lessive adaptée, de préférence à 60°C. (si certains de vos inserts le supportent, 90 est même le top, cela désinfectera en même temps!).


2. Faire un décrassage de toutes les couches, si possible en séparant les parties absorbantes des parties imperméables lorsque cela est possible (TE2 par exemple). Voir les explications dans cet article. Répéter l'opération jusqu’à ce que l'eau soit bien claire !


3. Désinfecter vos couches lavables ! Soit en réalisant un trempage dans de l'eau et un produit spécifique (Sanytol par exemple, en se référant à la notice), soit à l'aide d'eau de Javel diluée (sur les couches blanches ou les absorbants blancs !) pendant 30 minutes.


4.De nouveau réaliser un lavage complet en machine, à 60°C minimum.


PS : toutes ces consignes ne s'appliquent pas pour la laine.



Pour aller à notre boutique c'est par ici !

54 vues
 Newsletter
  • Facebook
  • Instagram

©2020 par Diapearth